samedi 7 février 2009

06/02/09 ~ 12:49

Sombre était le temps qui peignait le sol.
Et pendant une minute, trente et une seconde
la grêle cognait notre sphère. Figée.
Toutes les chansons ont une fin.
Cela n'empêche en rien l'agréable frisson.

Posté par decroissance à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 06/02/09 ~ 12:49

Nouveau commentaire